Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

En fouillant dans ma bibliothèque, je tombe sur un livre de François DE SINGLY dont le titre sans nuance, « L’individualisme est un humanisme »,m'invite à le ressortir de l’étagère et à m’y replonger. Je ne résiste pas à reprendre un passage de ce qu’écrit DE SINGLY sur l’individualisme. « Avec le modèle d’un individu émancipé, l’individualisme est un humanisme, dessinant un monde idéal où chaque être humain pourrait se développer et devenir lui-même, en desserrant le plus possible les contraintes sociales imposées…L’individualisme n’a de sens que si cet idéal n’est pas réservé aux seules personnes disposant des ressources suffisantes, que si aucune partie de l’humanité n’est exclue d’une telle utopie. Ainsi conçu, l’individualisme est donc intrinsèquement politique, se situant dans le camp opposé au libéralisme politique et économique puisqu’il doit créer les conditions autorisant tout individu, quelles que soit sa couleur, sa nationalité, son origine sociale, quels que soient son genre, son âge, à avoir le droit d’être un homme (au sens des droits de l’Homme). Au même titre que les autres, afin paradoxalement d’être soi-même. Un « je » » possible parce que les « nous » qui l’entourent ne l’enferment pas, mais au contraire, soutiennent ce qu’il veut être, un « je », qui en retour, par son développement personnel, enrichit ces « nous » »

Tellement éloigné de cet individualisme de compétition, ou l’individu est soit gagnant soit perdant, et de manière plus triviale "soit le veau, soit le boucher"

Tellement éloigné de cet individualisme forcené, prônant la concurence entre individus, comme moteur d'un système économique efficace.

Tellement éloigné de cet individualisme de repli, sublimant le « moi » et son confort, et l'opposant à un « nous » capable d’entendre ceux et celles qui appellent aux frontières de notre bonheur sourd et aveugle.

Tellement éloigné de cet individualisme dénoncé comme l'ennemi de toute solidarité

Tellement éloigné de cet individualisme qui ne voit dans l'octroi d'un droit pour les individus, de s'organiser avec d'autres dans l'entreprise pour négocier, que menace, dérèglementation et atteinte à la protection collective.

Tellement éloigné de cet individualisme qui fait de l'indivdu en échec scolaire, en désinsertion sociale, au chômage, le seul responsable de sa situation.

Tellement éloigné de cet individualisme qui ne voit dans l'individu demandant un vote à bulletin secret dans une AG, lors d'un mouvement social, dans son entreprise, qu'un traitre à la cause collective.

Tellement éloigné de cette équation binaire "individualisme ou soilidarité"

Tellement éloigné de tout ça, que miser sur la confiance dans les individus pour sortir des impasses dans lesquelles nous sommes, est une voie qui nécessite du courage, de la responsabilité et beaucoup de remise en cause dans les manières de penser et de conduire les changements.

Dans cette période de trouble à tous les étages ce petit bouquin de DE SINGLY est utile à lire ou relire..

Gaby BONNAND

[1] L’individualisme est humaniste: François DE SINGLY; Edition de l’Aube

Tag(s) : #Individualisme et humanisme, #DE SINGLY