Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La vie et l'histoire des sociétés sont tout de même exrtaordinaires à regarder et à méditer. Elle nous donne à voir des choses qui échappent aux grilles de lectures habituelles, et le plus souvent binaire. Ce qui vient de se passer à Londres porte un coup à de nombreuses certitudes ancrées dans des grilles de lectures, incapables de nous aider à lire le monde.

Coup porté aux certitudes de la gauche radicale qui ne voit souvent dans les systèmes politiques anglo-saxons que des support au néolibéralisme, comme si l'histoire de la Grande -Bretagne commençait avec l'arrivée de Thatcher au pouvoir.

Coup porté aux certitudes des néolibéraux qui veulent toujours plus réduire la place de l'Etat pour laisser plus d'espaces et de liberté aux marchés par lesquels le "bonheur" pour tous adviendra.

Coup porté aux certitudes des "touche pas à mon modèle d’intégration". Républicain et laïc, il reconnait tous les citoyens sans les stigmatiser comme le fait le système « communautariste » anglais.

Coup porté aux certitudes des partisans du repliement identitaire dans lequel prend la source du renoncement de la gauche à donner le droit de vote aux étrangers, pourtant promis par le candidat durant la campagne

Coup porté aux certitudes de ceux qui résument le travaillisme anglais actuel a une social-démocratie moribonde servant de "faux-nez" au néolibéralisme.

Coup porté aux certitudes de ceux qui ont décrété que l'Islam n'était pas compatible avec la démocratie.

Coup porté aux certitudes de toutes les caricatures simplistes, même si une grande partie de la presse fait ses titres en réduisant Sadiq Khan au fait qu'il soit musulman.

Bienvenue dans l’espace de la pensée complexe au sens qu’Edgar MORIN en donne. « Pour pouvoir créer une voie nouvelle, il faut abandonner totalement la pensée binaire qui règne plus que jamais », nous dit Edgar MORIN qui explique que "la pensée complexe", n'est pas un concept visant à embrouiller les analyses, au contraire « par opposition au mode de penser traditionnel, qui découpe les champs de connaissances en disciplines et les compartimente, elle a pour but de relier ce qui, dans notre perception habituelle, ne l’est pas ».

Comprendre l’élection de Sadiq Khan, comme maire de LONDRES ne peut se faire sans bousculer nos grilles de lecture du monde.

Sadiq Khan, n’est pas que fils d’immigré pakistanais

Il n’est pas qu’un homme issu d’une famille modeste

Il n’est pas qu’un Avocat

Il n’est pas que travailliste

Il n’est pas que musulman

Il est tout ça à la fois et probablement bien d’autres choses encore, qui en fait un Anglais, Londonien dans lequel une majorité de londonienes et londoniens se sont reconnus.

Gaby BONNAND

Tag(s) : #Politiques, #Election Londres