Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Au moment où la France est la risée de tous les pays du monde, à cause du débat passionné que se livrent les responsables politiques, sur la tenue vestimentaire des femmes sur les plages du pays, on ne saurait mieux conseiller à tous les responsables de gauche qui se réclament de l’héritage de Pierre MENDES-FRANCE ou de Michel ROCARD récemment disparu (Et ils sont nombreux lors du décès de ce dernier à se réclamer de lui) de lire le très bel interview de Pierre Joxe, au site « Bondy Blog », en date du 21 Mars 2016[1]. Cet interview est titré « Quand l’histoire coloniale pèse tellement sur le présent, il vaut mieux la connaître ».

Je parle de ces responsables de gauche, auquels j'associe tous ceux qui ont dit "Non" à la politique de Guy MOLLET, car c’est à ces hommes et aux mouvements qu’ils ont su créer dans la société française que nous devons les politiques ayant conduit à l’indépendance des pays colonisés.

Ca permettrait de prendre un peu de hauteur

Je ne m’adresse pas particulièrement aux gens de droite et notamment à ceux qui se rassemblent derrière Nicolas SARKOZY et Marine LE PEN, pour demander le respect de la laïcité. Laïcité qui pour eux, n’est qu’un prétexte pour rejeter l’Islam et exprimer leur refus de reconnaitre les musulmans, comme des citoyens à part entière. Ceux-là sont résolument contre l’Islam et pour attribuer un rôle positif à la colonisation. C’est leur combat. Soit.

Le nôtre, celui de millions de gens se réclamant de valeurs de gauches ou plus précisément d’humanisme, d’émancipation de démocratie, (plus large que la gauche), c’est de combattre leurs idées, ne pas chercher à les convaincre. Il faut désolidariser les français de leur propos et surtout de leurs actions nocives pour tous.

Nicolas SARKOZY n’a pas rompu avec le colonialisme. Rappelons-nous son discours de Dakar de Juillet 2007[2], dans lequel après avoir donné des leçons de morale aux africains, il a proclamé « Le drame de l'Afrique, c'est que l'homme africain n'est pas assez entré dans l'histoire ».
Dans un autre discours, celui de Latran en Décembre 2007, dans lequel il faisait l’éloge de l’action caritative des congrégations religieuses de par le monde, insistant sur le rôle des Pères Blancs et Sœurs Blanches, il laisse, par les mots et la forme du discours, percevoir une relation condescendante de la France Chrétienne envers le reste du monde.

Nicolas SARKOZY n’est pas un laïc. Rappelons-nous sa visite à la Basilique de St Jean de Latran en Décembre 2007[3], alors qu’il est président de la république, au cours de laquelle il accepte le titre de « chanoine d’honneur de la Basilique » en question. Son discours, est tout sauf un discours fidèle à la tradition laïque de notre pays. En affirmant que « les racines de la France sont essentiellement chrétiennes », il prend des libertés non seulement avec la laïcité, mais avec la loi de 1905 sur la séparation de l’église et de l’Etat. Si les mots ont un sens « essentiellement » veut dire dans cette phrase que la France est d’essence chrétienne et pour lui, cela justifie d’entretenir des liens privilégiée avec l’Eglise catholique à la différence des autres religions. Peu regardant sur les concepts, il n’hésite pas en conclusion de son discours à dire que « Dans la transmission des valeurs et dans l’apprentissage de la différence entre le bien et le mal, l’instituteur ne pourra jamais remplacer le curé ou le pasteur, même s’il est important qu’il s’en approche, parce qu’il lui manquera toujours la radicalité du sacrifice de sa vie et le charisme d’un engagement porté par l’espérance ».

Voilà pourquoi je ne prodigue pas le conseil de la lecture de l’interview de Pierre JOXE, aux responsables de droite. Celui qui préside aux destinées du Parti « LR » et les autres de sa famille politique qui ne se démarquent pas de ses propos anti-laïcs et anti-islam, sont au fond profondément attachés à une conception de la laïcité proche de ceux qui ont combattu la loi de 1905. Sont-ils également encore convaincus par « le rôle positif de la colonisation » inscrit dans l’article 4 de la loi de 2005[4], votée par la droite en 2005[5].

Si, comme je le pense la droite est dans l’erreur, elle est cependant, elle-même, convaincu de la justesse de son analyse sur la laïcité et sur la colonisation.

C’est pourquoi tous ceux et celles qui se disent héritier du combat de ceux qui ont fait la loi de 1905, et qui se disent souvent héritiers des luttes anticoloniales et de ceux qui les ont porté, notamment MENDES-FRANCE, ROCARD, JOXE et tous ceux qui ont dit Non à la politique de Guy MOLLET, doivent absolument lire l’interview de JOXE, pour y trouver des arguments aux combats contre la droite extrême et l’extrême droite sur la laïcité.

La gauche et ses principaux responsables, en commençant par Manuel VALLS doivent arrêter de mêler leur voix à celles des responsables d’une grande partie de la droite et de l’extrême droite qui assument une vision partiale et partielle de la laïcité, et revendiquent le rôle positif de la colonisation.

Je ne suis pas habitué aux explications binaires. Le monde est plus complexe. Je vais donc probablement surprendre en disant que dans le cas présent, la vigilance est de mise et toute confusion doit être évitée, ainsi que toutes positions pouvant porter à confusion

Je sais que tous les responsables de droite ne sont pas anti-Islam et ne considèrent pas les musulmans français comme citoyens de seconde zone. Je sais également qu’à droite, tous ne se sont pas réjouis de l’article 4 de la loi de 2005. Certains ont même œuvré pour son abrogation.

Mais devant le danger, nous devons être clairs. La gauche doit sur ce sujet cliver le débat. Pas un clivage factice. Un clivage argumenté.

Sarkozy ne peut pas passer pour un laïc avec le discours qu’il a tenu à Latran qu’il n’a jamais renié.

Sarkozy ne peut pas passer pour quelqu’un qui veut apaiser la société française, avec les discours qu’il tient sur l’Islam et les musulmans directement inspiré d’une vision coloniale du monde.

C’est à la gauche de faire le boulot plutôt que de s’embourber dans un débat sur les tenues vestimentaires.

La Laïcité, ce n’est pas une brigade des mœurs pour contrôler les citoyens et citoyennes sur leur tenus vestimentaires.

L’avenir de la France ce n’est pas le repli sur soi et le regret de son passé colonial

VALLS et HOLLANDE doivent suivre leur 2 ministres femmes qui se sont honorées et honoré notre république, cette fin de semaine Najat VALLAUD- BELKACEM et Marisol TOURAINE, en affirmant publiquement leur désaccord avec les arrêtés anti- burkini, que le Conseil d’Etat vient ce jour de déclarer illégaux.

La gauche doit conduire une campagne forte contre les positions de la droite et le rapport que fait Pierre JOXE entre le rapport à l’Islam d’une part et la colonisation, d’autre part, est de mon point de vue très utile.

Utile sur le plans des arguments et éviter un débat sur les tenues vestimentaires qui fait rire toute les pays du monde.

Utile sur le plan pédagogique pour montrer les vrais visages de la droite qui veut prendre le pouvoir.

Gaby BONNAND

[1] http://www.bondyblog.fr/201603210001/pierre-joxe-quand-lhistoire-coloniale-pese-tellement-sur-le-present-il-vaut-mieux-la-connaitre/#.V8DEvpiLQhc

[2] http://www.lemonde.fr/afrique/article/2007/11/09/le-discours-de-dakar_976786_3212.html

[3] http://www.lemonde.fr/politique/article/2007/12/21/discours-du-president-de-la-republique-dans-la-salle-de-la-signature-du-palais-du-latran_992170_823448.html

[4] http://www.afrik.com/article9380.html

[5] Devant la polémique, Jacques Chirac a décidé en 2006 de sortir l’article 4 de la loi

Tag(s) : #Laïcité, #Colonisation, #religions