Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Ce matin dans un « Point de vue » d’Ouest France, l’écrivain Jean François Bouthors, imagine l’arrêt des réseaux sociaux et des chaines d’info continu, durant 10 jours. Le temps dit-il « d’une trêve médiatique, de sorte que les acteurs politiques (de l’Elysée jusqu’aux élus locaux), les acteurs sociaux, et les gilets jaunes puissent se parler, hors de toutes postures et de toutes menaces ».

Bien sûr Tout le monde sait et l’auteur de ce point de vue en premier, que ça n’arrivera pas. Mais à travers ce rêve, est pointée « le dickat de l’immédiateté et de la bêtise, dans un monde de surenchère médiatique et d’égotisme, où seul le fait d’être premier à tweeter compte », qui ne crée plus les conditions nécessaires pour engager par le dialogue, le débat serein et la négociation, les transformations dont le pays a besoin.

Mais si cette perspective n’est qu’un rêve collectif impossible, je veux m’appliquer à moi, cette démarche. Durant 10 jours, je ne serais plus sur les réseaux sociaux et je ne publierais pas sur le blog.

Il est impossible de dénoncer cette dictature de l’immédiateté et ne pas se sentir un peu responsable à titre individuel. Du moins c’est ainsi que je le ressens. Il est vrai qu’à titre personnel, je peux également céder parfois à cette pression de l’immédiat qui peut avoir des effets sur la profondeur de la réflexion par mans=que de recul.

Ne plus être sur les réseaux sociaux, ce n’est pas se couper du monde. Dire cela serait une insulte à ceux et à celles qui, soit par choix, soit par impossibilité, ne sont pas sur les réseaux sociaux, et sont investis quotidiennement dans des actions qui changent la vie.

Se retirer un temps de cet espace, ne veut pas dire ne plus s’intéresser, ne plus lire, c’est simplement ne plus réagir trop rapidement avec le risque de contribuer à la surenchère.

Durant 10 Jours au moins, je n’écrirais plus sur le blog. Je rappelle cependant que ce blog est un espace ouvert. Je serais heureux que ceux et celles qui le souhaitent, puissent envoyer sur celui-ci tout ce qui peut contribuer à favoriser le recul, le débat, la confontation et la réflexion dans un monde qui en a bien besoin

Gaby BONNAND

Tag(s) : #médias, #réseaux sociaux, #chaine d'info continu