Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Oui le mouvement des gilets jaunes a rendu visibles des citoyens et citoyennes souvent en galère, vivant des situations quotidiennes difficiles.

Non, le mouvement des gilets jaunes n'a pas rendu visibles tous les invisibles qui vivent en précarité ou dans la pauvreté pas plus qu'il n'a rendu visibles tous ceux qui se mobilisent pour de nombreuses causes.

Ce n'est pas un reproche. Aucun mouvement ne peut à lui seul représenter toute la diversité de notre société.

- Le mouvement des gilets jaunes n'a pas rendu visibles les invisibles migrants fuyant leur pays par instinct de survie. 

- Le mouvement des gilets jaunes n'a pas rendu visibles les dizaines de milliers d'invisibles qui se pressent dans les restos du cœur ou autres épiceries sociales.

- Le mouvement des gilets jaunes n'a pas rendu visibles les millions d'invisibles vivant de minimas sociaux

- Le mouvement des gilets jaunes n'a pas rendu visibles les invisibles habitants des quartiers dont l'évocation du nom constitue une barrière à l'emploi.

- Le mouvement des gilets jaunes n'a pas rendu visibles tous ces invisibles citoyens jeunes et moins jeunes en situation de chômage et qui galèrent dans un véritable parcours du combattant.

- Le mouvement des gilets jaunes n'a pas rendu visibles non plus toutes les invisibles initiatives citoyennes réunissant des milliers et peut être même des millions d'hommes et de femmes, qui contribuent 

  • à améliorer les conditions de vie dans leur quartier, 
  • à inventer de nouvelles formes de travail et d'emploi
  • à imaginer des nouvelles formes de solidarité.
  • à créer de nouveaux réseaux d'échanges et de savoirs
  • à oser d'autres formes de démocratie municipale
  • à concevoir de nouvelles organisations pour mieux prendre en charge la santé des personnes et les accompagner dans leurs parcours.
  • à construire avec les personnes en situation de pauvreté elles mêmes des chemins pour en sortir 
  • à développer des systèmes coopératifs  pour développer les  énergies renouvelables
  • à innover par des solutions associatives de proximité des façons de vivre ensemble au quotidien (voiture en commun, jardins partagés, système d'échange local...)

Encore une fois, ce n'est pas une critique au mouvement des gilets jaunes.

C'est simplement dire que pas plus que les "marcheurs" ne représentent la société civile dans son ensemble, les "gilets jaunes" ne représentent le peuple à lui seul.
Il ne s'agit pas d'opposer ces diversités. Cette diversité doit être visible et reste encore beaucoup de travail à faire pour rendre visibles des hommes et des femmes vivant des situations de souffrance ou agissant au quotidien pour rendre le monde plus agréable à vivre.

Et si après 2017 qui a été l'année de la visibilité d'une France qui prospère avec l'éclosion "des marcheurs" , 2018 l'année de la visibilité d'une France qui galère, avec l'éclosion des "gilets jaunes", faisons de 2019 l'année de la visibilité de la France qui espère.

Vous lecteurs et lectrices de ce blog, n'hésitez pas à faire part de vos idées pour rendre possible cette mobilisation de la France qui espère en 2019.

Gaby BONNAND

Tag(s) : #Gilets jaunes, #Démocratie, #La France qui espère

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :