Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Dans cette campagne qui s'achève, et avant le jour"J", la lettre de Laurent Joffrin est bien venue. Oui la gauche joue sa peau. L'ensemble de la gauche, des électeurs aux responsables qui ont ou non assumé des responsabilités gouvernementales, en passant par les militants, adhérents et sympathisants, nous avons notre part de responsabilité. Mais à la veille d'un scrutin pour lequel j'ai dit que je voterais EELV, participant ainsi à ce que la gauche ne s'effondre pas, je reste un peu amer de voir la gauche pour laquelle j'ai toujours voté, dans une position difficile.

Contrairement à d'autres, je ne crois pas que cette situation soit le résultat de que certains considèrent comme la cause unique, à savoir le mandat de Hollande. Le mal est plus profond et je me demande si cet affaiblissement de la gauche ne tient pas à une distance de plus en plus forte entre des responsables de la gauche et les questions sociales au point de dire que rien ne s'est passé sur les questions sociales durant le mandat de hollande:

J'ai un peu de mal avec cette analyse rapide et lapidaire. 
Il est clair que la déchéance de la nationalité a été plus qu'une erreur, c'est une négation des valeurs humanistes portées par l'histoire d'une partie de la gauche, celle de Jaurès, de Blum, Mandes, Rocard... Est ce cet événement majeur qui a rendu aveugle de nombreux responsables militants sympathisants sur le bilan social?

 

Non le mandat de Hollande ne se résume pas à rien. Quelques exemples: 

 

La Protection Universelle Maladie (PUMA) instaurée par Marisol Touraine permet toute personne qui travaille ou réside en France de manière stable et régulière a droit à la prise en charge de ses frais de santé à titre personnel et de manière continue tout au long de sa vie : tel est le principe de la protection universelle maladie. C'est une grande avancée sociale qui permet d'une part que tous soient considérés à égalité (avant les ayants droit, souvent des femmes) dépendaient de leur conjoint, d'autre par à tous les bénéficiaires de la CMU d'être de véritables citoyens comme les autres sans avoir à renouveler leur demande de couverture.

 

Le C3P, un dispositif institué par une loi de 2014 qui permettait de prendre en compte l’exposition à des facteurs de risques au travail, ayant des impacts sur la durée de vie en bonne santé (dispositif en partie cassé par les ordonnances Macron).

 

 

La loi sur le devoir de vigilance qui exige de manière opposable de la part des entreprises la mise en place d’un plan pour identifier les risques et prévenir les atteintes graves envers les droits humains et les libertés fondamentales, la santé et la sécurité des personnes ainsi que l'environnement, résultant des activités de la société et de celles des sociétés qu'elle contrôle au sens du II de l'article L. 233-16, directement ou indirectement, ainsi que des activités des sous-traitants ou fournisseurs avec lesquels est entretenue une relation commerciale établie, lorsque ces activités sont rattachées à cette relation.

 

Le renforcement de la négociation d’entreprise avec une plus grande sécurisation par les branches professionnelles, augmentation des moyens attribués aux syndicats dans les entreprises…, avant que tout ceà soit détruit par les ordonnances Macron.

 

 

La consolidation des 35H comme référence légale.

 

 

La création du Compte personnel d’activité (CPA)

 

 

Je pourrais développer d’autres mesures comme le financement obligatoire par l’employeur de 50% de la cotisation à la mutuelle, la mise en place d’une instance régionale de négociation pour les salariés des PME-TPE… mais il en manquerais encore. 

 

Alors pourquoi tant de mépris pour ce que l’action syndicale a obtenu d’un gouvernement lus à l’écoute que celui que nous avons en ce moment ? 
Je ne sais pas. Mais il me semble parfois que le zapping nous a tous atteint et il fait des dégâts considérables.

 

Si les socialistes peinent dans cette campagne, n’est-ce pas parce que plutôt que d’affronter le bilan d’Hollande sans concession mais avec vérité, ils ont préféré accrocher leur avenir à quelqu’un qui se présente comme un héritier du « vide » dont la gauche et Hollande en particulier aurait été les artisans ?

 

Il est, je le sais, contraire à l’air du temps, de voir dans ce qu’a fait la gauche durant le mandat de Hollande, des choses positives. 
Pourtant 
- une protection universelle maladie qui permet à tous d’avoir les mêmes droits, 
- un dialogue social renforcé, 
- la pénibilité pris en compte pour la retraite, 
- la responsabilité des entreprises renforcées dans le domaine des conditions de travail et environnementales pour leurs salariés et ceux de leur sous-traitant,
 

ce n’est tout de même pas rien.

 

Pourquoi autant de déconsidérations de toutes ces avancées de la part de ceux qui se réclament de la gauche et considèrent que sur le plan social, rien n’a été fait sous Hollande ?
2 après la victoire de Macron, ces questions demeurent.

 

N'est-ce pas une des raisons de la mauvaise situation de la gauche?

 

Gaby BONNAND

 

Tag(s) : #Social, #gauche, #Hollande

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :