Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

C'est la rentrée scolaire. Une rentrée particulière. Une rentrée où l'on fait reposer beaucoup de choses sur les épaules des instituteurs et  professeurs.

Ce n'est pas seulement à eux d'être au front. C'est à chacun de prendre le temps de prendre un peu de recul, pour éviter de se laisser emporter par des débats passionnés, colériques et parfois haineux.
De la haine ne peut naître que la haine.

Alors prenons un peu de recul.

Le Numéro du "UN" du 28 Octobre, "Face à l'Islamisme" donne la parole à de nombreuses personnalités qui nous donnent des clefs de lecture pour dépasser nos humeurs du moment

https://le1hebdo.fr/journal

Un article l'écrivaine, philosophe et islamologue Razika Adnani, publiait un article en Novembre 2016 qui nous invite à dépasser un seul regard occidental pour analyser les raisons du développement de l'Islamisme et et sa barbarie. Pour l'écrivaine, les questions d'intégration de de difficulté d'intégration supposée des populations musulmanes en occident, qui seraient la cause de son développement, ne tiennent pas. Pour elle, c'est plutôt "la vague salafiste radicaliste, qui en traversant la méditerranée, a engendré le problème de l'intégration des musulmans en Europe" Par son article elle nous invite à   "Aller aux racine de l'islamisme". Un point de vue qui mérite d'être connu.

http://www.razika-adnani.com/le-fondamentalisme-islamique-un-phenomene-mondial-aux-racines-historique/?fbclid=IwAR1hjqQBgq6_WnkAWeL05QNL_YfkYuI-PkGkty_YDBXt_PLHGvphr5dZB0A

Dans un article, l'écrivain et essayiste, Bertrand Leclair, nous invite à un autre regard dur les caricatures de Charlie Hebdo en les inscrivant dans l'histoire,l'histoire des caricatures. Présentée ainsi les caricatures ne sont pas un objet de débat, mais un fait qui s'inscrit dans une histoire et qui permet de parler des caricatures dans l'enseignement de l'histoire et ainsi rééquilibrer le débat. Texte en pièce jointe

Pour ceux qui s'intéressent aux élections aux EU, un article de l'enseignante, professeure à Standford et  chercheuse à Sciences-po, Cécile Alduy décrit une Amérique malade du Trumpisme qui ne sera pas guérie seulement par la victoire de Biden, laquelle est nécessaire mais pas suffisante. Texte en pièce jointe

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :